La méthode agile part du principe que le client (au sens de "financier" du projet, voir le terme Product Owner), au lieu de fixer une somme à investir + un ensemble de fonctionnalités sur son produit + un temps pour le réaliser (avec le risque que ça déborde de l’un des trois côtés), fixera uniquement la somme d’argent et le temps.

L’ensemble de fonctionnalités, quant à lui, sera variable, et priorisé par le client (product owner) lui-même.

Le résultat : des budgets et des délais toujours respectés, et des produits... presque finis ! Mais les fonctionnalités manquantes restent les moins essentielles.

Vous entendrez ce mot lors des conférences suivantes :

  • Accessibilité : soyons agiles par Élie Sloïm et Laurent Denis

Éditer cette entrée


  • Aller en haut de page